« Le consommateur a besoin de repères simples, précis, efficaces…le paysage politique et économique actuel n’est pas fait pour les lui apporter.
Nous voici quelques semaines après les élections européennes.
L’enjeu était majeur pour garder une Europe unie, forte, rayonnante, synonyme de paix et de bien-être. Nous n’avions pris parti pour aucune des 33 listes en présence mais notre adhésion en une France plus juste, plus humaine nous situait loin des extrêmes, de toute démagogie, de tout populisme, même s’il se prétend populaire.
Le consommateur a besoin de stabilité, de prix équilibrés, de services honnêtes.
Il est conscient que la concurrence peut diminuer les prix mais pas au détriment de la qualité…c’est trop facile d’afficher des prix en baisse avec une quatité moindre, voire douteuse.
Bonne nouvelle, les consommateurs pourront bientôt,  sur l’ensemble du territoire, saisir la DDPP, Direction Départementale de la Protection des Populations, pour signaler des pratiques douteuses, frauduleuses par professionnels peu scrupuleux…mais encore faut-il donner à la DGCCRF les moyens humains, financiers et techniques pour rendre efficace cette politique volontaire.
Les promesses, si elles deviennent réalité, sont un gage de satisfaction. Alors attention à ne pas gâcher l’espoir de beaucoup.
Une préoccupation forte et agaçante:
–         L’inefficacité de bloctel…si vous habitez une zone d’isolation thermique éligible à1€, de panneaux solaires, un concours du nombre de sollicitations téléphoniques, sans apparition du n°de téléphone ou avec un faux n°, est ouvert…pour ma part,  j’en suis à 4 par jour, de préférence aux heures de repas ou en fin d’après-midi…qui dit mieux?…écrivez-nous!!!

Autre questionnement:
–        La consommation bio…oui, mais à quels prix et qualités…c’est un autre sujet que nous développerons.
Mais l’été est là et peut-être les vacances pour certains…
Aussi, l »Adeic vous souhaite beaucoup de plaisirs avec une consommation raisonnée donc responsable. »

Patrick Mercier

Président